Carolyn Wilkins, Première sous-gouverneure de la Banque du Canada, a donné en octobre 2018 à l’Université de Princeton une conférence dont le titre en français est « Du liquide au numérique : le point de vue d’une banque centrale sur les crypto-actifs » et le titre en anglais « Money for nothing ? A central banker’s take on cryptoassets« .

Après un rappel du contexte des crypto-actifs, au sein desquels elle distingue trois catégories (les cryptomonnaies, les jetons de titres financiers et les jetons utilitaires), Carolyn Wilkins évoque les grandes questions que doivent se poser les banques centrales : (1) Qu’est-ce qui est fondamentalement nouveau dans ce domaine ? (2) Les cryptomonnaies privées permettraient-elles un meilleur régime de politique monétaire ? (3) Les banques centrales devraient-elles émettre leur propre monnaie numérique ?

Sur la première question, elle évoque ce que peut apporter la blockchain (appelée « Technologie du grand-livre distribué » ou TGLD), tout en soulignant que celle-ci ne fait que déplacer le besoin de confiance.
Sur la deuxième question, Carolyn Wilkins conclut que si une cryptomonnaie était dominante, la transmission de la politique monétaire serait affaiblie et que les opérations de prêteur en dernier ressort deviendraient beaucoup plus difficiles.

Sur la troisième question, elle estime que les arguments en faveur d’une monnaie numérique de banque centrale valent surtout en cas de défaillance du marché, mais qu’il y a aussi des raisons d’hésiter : une monnaie numérique de banque centrale entrerait en concurrence directe avec les dépôts des banques commerciales (source très stable de financement pour ces dernières) et pourrait faciliter des retraits massifs en période de crise.

Dans la dernière partie de son exposé, Carolyn Wilkins présente les expériences conduites par la banque du Canada en matière de blockchain, avec le projet Jasper, dont les phases 1 et 2 portent sur les paiements interbancaires, la phase 3 sur les règlements post-marché d’opérations en espèces et sur titres et la phase 4 sur les paiements transfrontaliers.

Lien vers le support de la présentation :

Lien vers la vidéo de la conférence :
https://mediacentral.princeton.edu/media/SDG+Wilkins+lecture/1_49msikza